Le «Vieux Saxon» qui existait déjà au début des années 1960, était composé de deux groupes. Un groupe s'intéressait particulièrement au patrimoine. Il entreprit de collecter des objets afin de créer un magnifique musée local, qui fait encore à ce jour l'admiration des connaisseurs.

Le second ensemble, déployait ses activités dans la recherche et la conservation du patois. Les membres avaient fière allure dans des costumes confectionnés par Mme Marie Maret-Fournier (pour les dames) et par M. Paul Gauye (pour les messieurs).

Malheureusement, ce groupe de patoisants déclinait et des problèmes de continuité se présentèrent. Toutefois, au début de l'année 1969, la «flamme» se ranima. En effet, des jeunes motivés participèrent à un cours fédéral de danse organisé à Fiesch, et se lancèrent avec entrain dans l'interprétation de danses folkloriques anciennes.

Ainsi, sous l'impulsion de M. Dyonis Vouillamoz, président, et MM. Raymond Duc, René Rosset, Thomas Kaiser, naquit une nouvelle société. Animés d'un grand enthousiasme, ces jeunes contactèrent plusieurs couples et les invitèrent à les suivre dans cette nouvelle activité, sous la direction du moniteur, M. Ernest Charvet.

Une demande d'adhésion fut présentée à la Fédération valaisanne des Costumes. Ainsi naquit le «Groupe folklorique Arbarintze» qui tire son nom d'un toponyme régional indiquant le lieu «Arbarey», sis dans les Mayens-de Saxon.

La première sortie de l'Arbarintze est à marquer dans ses annales puisqu'elle a lieu à Sierre, lors des mémorables «Fêtes du Rhône». Malgré quelques balbutiements de jeunesse, l'Arbarintze prend du galon.

Le 11 septembre 1971, eurent lieu les festivités pour l'inauguration des costumes et du drapeau. Les 5 et 6 mai 1984, l'Arbarintze fête en grandes pompes» son 15ème anniversaire. 

Le groupe a le plaisir de se produire dans de nombreuses manifestations cantonales, fédérales, voire même internationales. L'Arbarintze se produisit aux Européades de Malaga, d'Anvers, de Libourne (Bordeaux), et de Martigny, par deux fois. Opportunité fut donnée à société de participer à deux Fêtes fédérales des Costumes (Zurich et Lucerne) et de représenter le Valais lors du cortège de la Fête fédérale de Gymnastique, à Berne et à Genève; de défiler au cortège du Comptoir Suisse à Lausanne et à l'Olma de St-Gall. 

Il est à relever que le «Groupe folklorique l'Arbarintze» tient une place en vue parmi les sociétés de Saxon. En effet, il se plaît à être présent à toutes les manifestations et prouve par là son dynamisme.